Calendrier des expositions

Le Centre des Arts Shenkman dispose de six galeries d’art visuel ainsi que des installations d’art publiques. Des œuvres d’artistes locaux, régionaux et de partout au Canada y sont exposées. L’accès aux galeries est toujours gratuit. Venez rencontrer les artistes aux événement mensuels. Consultez notre calendrier d’événements pour plus de renseignements.  
Galerie d’art AOE

La Galerie AOE est une vitrine pour les œuvres de création réalisées par les membres du Conseil des Arts AOE. Les expositions sanctionnées par un jury sont renouvelées tous les mois, et proposent des œuvres personnelles ou collectives de photographie, de sculpture, de peinture, d’arts textiles et de techniques mixtes. La galerie est ouverte du lundi au vendredi de 9h à 16h30.


SAC - AOE Gallery - Virginia Dupuis
Virginia Dupuis
Best Before ((Meilleur avant)


Du 14 juin au 17 juillet 2018
Événement - Rencontrez les artistes : le 17 juin 2018 - 13 h à 15 h

Ma mère faisait son propre pain et ses conserves au poêle à bois. De tels exploits ménagers nécessitaient de la patience, du dévouement et une présence constante. En effet, qu’elles soient au champ ou déjà moissonnées, les récoltes ne durent pas éternellement. La fabrication du pain requiert une main experte et beaucoup de coordination. La pâte doit être pétrie pour bien gonfler, et le temps et la température de cuisson sont d’une importance cruciale dans ce processus véritablement artisanal.

Le contraste entre le temps jadis consacré à ces tâches et l’accès maintenant facile aux produits alimentaires et aux appareils intelligents : voilà qui donne à la date « Meilleur avant » une dimension métaphorique.

« Meilleur avant » commence par la nature éphémère des récoltes et se poursuit dans l’urgence tranquille du processus de fabrication du pain et de la mise en conserves.

En reconnaissance du travail ménager dévoué et patient des femmes, lorsqu’elles mettent des fruits en conserves et qu’elles font du pain, j’ai créé un pain, un pain merveilleux dont les tranches regorgent de baies. Leurs proportions démesurées attirent l’attention sur l’importance de ces aptitudes domestiques peut-être tenues pour acquises. Une série de peintures à l’huile liées à l’art des conserves et de la boulangerie complète l’exposition.

Les œuvres rendent hommage à une ère où les efforts étaient fastidieux, quand « Meilleur avant » ne posait pas une simple limite, mais représentait un style de vie.

« Je respecte la persévérance, la patience et la résilience. Ce qui m’attire dans un sujet, c’est sa beauté, ses couleurs et son rythme. L’exploration de l’intensité des motifs suggérant création, croissance et endurance grâce aux couleurs me fait voir la beauté des choses ordinaires. »

Ma pratique artistique touche toujours au respect des tâches ménagères et des traditions. Je joue habituellement avec les proportions, grandissant l’hommage rendu au sujet. Qu’il s’agisse de couture, de tricot, de raccommodage, de boulangerie ou de cueillette et de mise en conserves des petits fruits, je me penche sur la continuité nécessaire pour s’occuper du foyer. Mon thème, c’est une époque où ces tâches étaient plus intenses; une époque faite de poêles à bois, et même de lampes à l’huile.

Je travaille avec la peinture à l’huile traditionnelle, une œuvre à la fois, pour raconter une histoire. J’aime y ajouter une touche de mimétisme; dans ce cas-ci, je peins sur des panneaux en styromousse, matériau qu’on utilise de nos jours pour isoler les maisons. Je fais ainsi un clin d’œil aux tâches ménagères alimentant la flamme du foyer et aux traditions qui, de maintes façons, ont toujours ajouté de la chaleur dans une maison.
top ]


SAC - AOE Gallery - Anna Wagner
Anna Wagner-Ott
Interlaced Narratives (Récits entrelacés)


Du 19 juillet au 21 août 2018
Événement - Rencontrez les artistes : le 19 juillet 2018 - 13 h à 15 h

L’atelier d’Anna Wagner-Ott donne sur un magnifique lac près du parc Algonquin. Elle peut donc voir la réflexion du ciel sur le lac et les variations de couleurs dans les coteaux qui l’entourent. Ces panoramas l’inspirent, et elle reproduit des éléments de la terre, du ciel et de l’eau dans chacune de ses œuvres. Comme elle est fascinée par les fibres tissées et les courtepointes décoratives, elle s’inspire aussi du tissage et de la composition des étoffes dans ses toiles. Chaque œuvre part d’un paysage, sur lequel elle peint ensuite minutieusement un motif tissé. Elle aborde ainsi le rapport entre les recouvrements et les barrières, sous forme de métaphores.

Elle a recours à la technique de l’encaustique, qui était utilisée dans les années 100 à 300 apr. J.-C. pour peindre les portraits du Fayoum des momies égyptiennes. Avant de découvrir l’encaustique, Anna ne peignait qu’avec de la peinture à l’huile; elle a donc dû apprendre à travailler avec ce matériau qui refroidit et durcit immédiatement après avoir été appliqué sur le panneau.
En 2013, elle a participé à un atelier à l’International Encaustic Conference, où on lui a enseigné les rudiments de la peinture avec de la cire liquide chaude. Elle aime l’aspect sculptural : il faut gratter et façonner des couches de cire à l’aide d’un outil, utiliser des bâtonnets de pigments et ajouter des couches de couleurs transparentes ou opaques.

Anna a étudié les beaux-arts à l’Université de l’Alberta et obtenu un doctorat en enseignement de l’art à l’Université d’État de Pennsylvanie. Elle était professeure permanente au département des arts de l’Université d’État de Californie, à Sacramento. Au cours de ses 25 ans d’enseignement, elle est restée active dans le milieu professionnel en présentant des expositions solo au Centre national d’exposition de Fredericton, à la galerie Robert McLaughlin à Oshawa, à la galerie Guild à Toronto, à la galerie Union de l’Université d’État de Californie à Sacramento et au centre Fine Arts à Sacramento. Elle a aussi participé à de nombreuses expositions-concours. Depuis sa retraite en 2012, Anna se consacre entièrement à son art et à la gestion de son studio à Barry’s Bay, en Ontario.
top ]


SAC - AOE Gallery - Roy Whiddon
Roy Whiddon
Naked Amid the Ruins (Nu parmi les ruines)


Du 23 août au 25 septembre 2018
Événement - Rencontrez les artistes : le 23 août 2018 - 13 h à 15 h

Cette exposition de photographies est le fruit de six ans de travail et met en vedette plus de vingt modèles nus dans une fabrique de papier abandonnée.

La fabrique de papier Howard Smith à Beauharnois, au Québec, a été construite en 1912. En 1932, la Banque du Canada lui attribue le contrat de production des billets canadiens, qui se poursuivra pendant environ sept décennies. Toutefois, lorsque l’on revoit la conception des billets pour les rendre plus difficiles à reproduire, l’usine n’est plus en mesure de satisfaire les nouvelles exigences; elle perd donc le contrat. En l’absence de sa principale source de revenus, elle ferme ses portes en 2004 et passe aux mains d’un autre propriétaire. La fabrique abandonnée fait alors le bonheur des joueurs de paintball et des photographes. En 2012, un incendie d’origine suspecte détruit plus de la moitié de l’usine. Les ruines continuent de se détériorer et d’être vandalisées. À l’heure actuelle, le terrain est à vendre, et on prévoit démolir les structures restantes.

Le corps humain est mou, chaud et fragile. Un site industriel abandonné est dur, froid et inhospitalier. Les figurants dans mes photos réagissent au décor impitoyable de diverses manières : en cédant sous son emprise, en interagissant activement avec lui ou même en l’explorant le cœur léger. Le contraste entre la chair nue et la machinerie délabrée me permet d’explorer les thèmes de l’aliénation, de l’oppression et de la vulnérabilité, mais aussi de la liberté, de la résilience et de la rébellion.

Mes photos cherchent à représenter l’humanité qui émane d’un monde parsemé d’obstacles.
top ]


SAC - AOE Gallery - Sylvie Grenier

SAC - AOE Gallery - Viktoriia Krasuikova
Sylvie Grenier et Viktoriia Krasiukova
Memory Space (Espace mémoire)


Du 27 septembre au 6 novembre 2018
Événement - Rencontrez les artistes : le 30 septembre 2018 - 13 h à 15 h

Viktoriia Krasiukova présente des œuvres à l’aquarelle et à l’encre, tirées à l’aide de la technique du monotype. Pour cette série, elle a puisé son inspiration dans ses voyages à travers villes et pays, reflétant ainsi sa véritable expérience de vie. De chacun de ses voyages, l’artiste garde des souvenirs qui restent dans sa mémoire des années durant et qui finissent par s’immiscer dans ses peintures.

Ces œuvres ont été créées grâce à deux approches. La première consiste à peindre une surface de verre de manière chaotique, puis à imprimer ces éclats de couleur sur papier, où elles forment une estampe unique (pour la plupart des œuvres, comme « Florence », « Paris » et « Autumn Ottawa »). La seconde approche consiste à peindre le sujet principal sur une surface de verre et à faire une estampe monotype sur papier (« Blooming Ottawa » et « Moscow »). Ces deux approches ont curieusement mené à la création de compositions spontanées, où la forme des sujets (bâtiments, animaux, symboles) symbolise les empreintes qu’ils ont laissées dans l’espace mémoire de l’artiste.

L’exposition de Viktoriia illustre comment des sujets peuvent se dégager de couches de peinture floues et dépourvues de structure.

Dans cette nouvelle exposition, Sylvie Grenier porte ses paysages ailleurs. Réduisant d’abord l’idée de paysage à un simple horizon, parfois presque caché, elle le fait ensuite exploser en lumière et en couleurs. Ses représentations de l’horizon évoquent l’eau, où se reflète et se transforme l’éclat du ciel, devenant des panoramas dans un corridor de miroirs.

Cette nouvelle collection explore les limites de l’abstraction et de l’art figuratif pour créer un espace fondé sur les souvenirs, quelque part entre le vu et le ressenti. Les œuvres se démarquent par la simplicité de leur composition, la vivacité de leurs couleurs, la puissance de leurs contrastes et l’audace de leur touche picturale.
top ]


SAC - AOE Gallery - Barb Lougheed
Barb Lougheed
Erasure (Effacement)


Du 8 novembre au 11 décembre 2018
Événement - Rencontrez les artistes : le 25 novembre 2018 - 13 h à 15 h

Cette série, intitulée Erasure (Effacement), montre comment l’urbanisation élimine l’habitat des animaux sauvages et les mène ainsi à leur perte. Bien que le phénomène soit mondial, j’ai choisi de me concentrer sur la faune canadienne. Selon le rapport du World Wildlife Fund publié en septembre 2017, la moitié des espèces sauvages du Canada connaissent un important déclin, et l’un des principaux facteurs est la disparition d’habitat.

La série nous présente des lieux connus où quelque chose détonne : des couleurs fluorescentes agressent l’œil, et des cerveaux flottent parmi des animaux aux allures spectrales. Ce monde discordant nous incite à penser au sort des espèces non humaines qui peuplent la planète, et à nous demander si nous jouons un rôle dans le goudronnage de leurs habitats. Les œuvres présentent une approche hybride alliant réalisme avec paysages fantaisistes, figures planes avec perspectives tridimensionnelles et couleurs criardes, pour insister sur notre relation moderne avec la faune sauvage.

Des animaux observent leur royaume, parfois réduit à la taille d’un timbre-poste. Dans d’autres cas, le resserrement est imminent. Dans l’une des sous-séries, un gigantesque cerveau plane au-dessus du paysage, représentant ainsi la visée colonisatrice des humains et notre tendance à surestimer notre ingéniosité, à nous positionner comme maîtres du monde et à oublier toute responsabilité à l’égard des autres êtres vivants. Les traits grossiers des bêtes représentent leur effacement du paysage, un processus bien entamé.

D’autres œuvres portent sur l’empiétement des banlieues. Un lapin plus grand que nature regarde au loin, sa taille symbolisant l’ampleur de l’anxiété suscitée par la perte de son habitat naturel. Quant aux minuscules banlieues colorées, elles se veulent un reflet du conflit qui nous habite : nous savons que nous devons protéger notre planète, mais en même temps, nous voulons nous réfugier à la maison et ne plus y penser.

« Moose and Fridges » présente un orignal, emblème du Canada, coincé entre des réfrigérateurs sur un fond néon qui évoque l’urbanisation des milieux sauvages. Les appareils sont peut-être au rebut (l’un d’eux n’a plus de porte), ce qui représenterait notre société jetable, ou bien – puisqu’ils sont presque parfaitement alignés et qu’on voit un carrelage d’intérieur – dans un magasin d’électroménagers érigé où il y avait jadis une forêt. Chose certaine : le terrain auquel l’orignal a accès a été si réduit que l’animal peut à peine s’y tenir debout. Le téléviseur et les nuages laissent croire que nous vivons un rêve. Le message de la peinture est donc que nous considérons la faune sauvage avec nostalgie et romantisme, soit les deux mêmes émotions suscitées par les couleurs pastel des réfrigérateurs; or, il s’agit d’une réaction inappropriée face à l’anéantissement de la nature.

Cette exposition nous fait réfléchir à notre rôle dans la défense de la faune sauvage, pour le bien des animaux et des êtres humains, à l’heure où la nature et le patrimoine canadien et mondial s’amenuisent autour de nous.
top ]
 
Galerie d’art Trinity - Salon A

La galerie d’art Trinity, appartenant à la Ville d’Ottawa, présente dans deux pièces les œuvres d’artistes locaux et régionaux. Les artistes sont sélectionnés grâce à un processus annuel d’évaluation par les pairs. Pour des renseignements sur les soumissions, veuillez visiter ottawa.ca.

Les salons A et B de la galerie d’art Trinity sont situés au niveau inférieur du Centre des arts Shenkman.
 


SAC-Trinity A-Marc Gagne-160px
Marc Gagne: Out of the Past

Du 14 juin au 17 juillet 2018

Les constructions de techniques mixtes de Marc Gagné vont des abstractions aux formes excentriques qui jouent avec la forme des phylactères dans les bandes dessinées aux grandes pièces très ouvrées réalisées à partir de portes, d’objets trouvés et d’assemblages qui s’inspirent des surfaces et de la dégradation urbaines.
top ]


SAC-Trinity A-OMMA-160px
Association des artistes de techniques mixtes d’Ottawa : Mixed Impressions

Du 19 juillet au 21 août 2018

L’Association des artistes de techniques mixtes d’Ottawa (OMMA) présente une exposition d’œuvres sélectionnées par un jury sous le thème Mixed Impressions. Les artistes y expriment leurs style et vision à l’aide de techniques uniques.
top ]


SAC-Trinity A-Diane Laundy-160px
Diane Laundy: Kaleidos

Du 23 août au 18 septembre 2018

Cette exposition va au-delà de l’image photographique et plonge le spectateur dans les menus détails, les motifs et les textures des sujets naturels et architecturaux. Les images composites se reflètent, se multiplient et se superposent pour créer un « tissu » photographique qui réinvente de façon très libre l’image d’origine.
top ]


SAC-Trinity A-AOE logo-160px
Conseil des arts AOE : Sélections

Du 20 septembre au 16 octobre 2018

Cette exposition annuelle réunit des œuvres sélectionnées par un jury et réalisées au moyen de techniques diverses par les membres du Conseil des arts AOE, un organisme de services d’arts dynamique sans but lucratif. Le Conseil des arts AOE s’emploie à promouvoir, à développer et à soutenir les arts à Ottawa.
top ]


SAC-Trinity A-Jordan Danger-160px
Jordan Danger: No green without blue

Du 18 octobre au 20 novembre 2018

Cette exposition colorée nous incite à renouer avec la mer. L’artiste Jordan Danger aspire à raviver la connexion spirituelle du spectateur, son affinité avec les océans et ses habitants par l’intermédiaire du pouvoir primaire de la sculpture en céramique.
top ]


SAC-Trinity A-Mario Cerroni-160px
Mario Cerroni: Double Vision

Du 22 novembre 2018 au 8 janvier 2019

Cette exposition est composée d’une série d’images créées à partir de réflexions, de double-expositions et de la superposition de composites. Elles illustrent les relations entre divers points de vue d’une variété d’emplacements. Parfois, des points de vue opposés viennent confronter les perceptions du spectateur. La tension qui résulte de la combinaison de diverses images force le spectateur à trouver la réalité qui se cache derrière ce qu’il voit.
top ]


SAC-Trinity A-OWS-160px
Société d’aquarelle d’Ottawa : Brush and Water

Du 10 janvier au 12 février 2019

La Société d’aquarelle d’Ottawa est heureuse de présenter les aquarelles au pinceau les plus réussies des meilleurs aquarellistes de la région. Voyez plus de 30 œuvres magistrales d’artistes primés sélectionnés par le jury à l’occasion de la 79e exposition de la Société.
top ]


SAC-Trinity A-Arteast-160px
Arteast : Mosaïque

Du 14 février au 19 mars 2019

On a invité les membres de ce collectif, tant les débutants que les professionnels, à soumettre leurs meilleures œuvres en deux et en trois dimensions, parmi lesquelles un jury a effectué une sélection. Les œuvres retenues cette année illustrent la diversité des talents au sein d’Arteast.
top ]
 
Salon B Trinity Header
 


SAC-Trinity B-Yulia Listsyna-160px
Yulia Listsyna: My “Gardens of Earthly Delights”

Du 14 juin au 17 juillet 2018

Mes œuvres intègrent de façon ludique des images colorées de la richesse et de la beauté incroyables des objets naturels qui nous entourent. Je propose au spectateur un voyage autour et au cœur des paysages fantastiques et réalistes que je crée afin d’y découvrir les nombreuses créatures féériques et mythologiques qu’ils recèlent.
top ]


SAC-Trinity B-Adele Gauthier-160px
Adèle Gauthier: Poétique

Du 19 juillet au 21 août 2018

Les œuvres à l’encaustique de l’artiste sont empreintes de matérialité vivante, vivement inspirées de la poésie et de la musique de Leonard Cohen. Ses mélodies et les mots à l’encre de l’artiste agissent comme une présence attentive dans la cire d’abeille. L’impermanence fait place à la permanence. Les strates de cire superposées réinventent un paysage vivant, créé de mystérieux fragments.
top ]


SAC-Trinity B-Sanjay Sundram-160px
Sanjay Sundram: Silent Cities

Du 23 août au 18 septembre 2018

Architecte de formation, Sundram s’inspire des espaces urbains. Il considère ces espaces comme des lieux d’horreur et de magie au quotidien : il y voit la scène parfaite pour explorer les soucis écologiques que pose notre époque de croissance infinie.
top ]


SAC-Trinity A-AOE logo-160px
Conseil des arts AOE : Sélections

Du 20 septembre au 16 octobre 2018

Cette exposition annuelle réunit des œuvres sélectionnées par un jury et réalisées au moyen de techniques diverses par les membres du Conseil des arts AOE, un organisme de services d’arts dynamique sans but lucratif. Le Conseil des arts AOE s’emploie à promouvoir, à développer et à soutenir les arts à Ottawa.
top ]


SAC-Trinity B-Nancy Halpin-160px
Nancy Halpin: River’s Edge

Du 18 octobre au 20 novembre 2018

Parfois, quand on y regarde de plus près, des moments ordinaires au bord de la rivière peuvent devenir extraordinaires. Des photos de ces moments sereins, rehaussées à l’encaustique (technique ancienne à base de cire fondue), en proposent une nouvelle dimension éthérée.
 
top ]


SAC-Trinity B-AM Benz-160px
A. M. Benz: Achromatically Inclined

Du 22 novembre 2018 au 8 janvier 2019

Dans le monde hypercoloré d’aujourd’hui, Achromatically Inclined invite le spectateur à regarder les choses d’un autre œil. Dans une exploration de l’élégance d’une palette restreinte, la matière est placée de sorte à capter la lumière tout en mettant l’accent sur sa conception afin de créer une œuvre invitante.
top ]


SAC-Trinity B-Ralph Nevins-160px
Ralph Nevins: Cirrus'ly

Du 10 janvier au 12 février 2019

Une exposition nuagique interactive qui présente des éléments du jeu de la vie de Conway de même qu’un nouvel art médiatique – de nature complètement artificielle.
top ]


SAC-Trinity A-Arteast-160px
Arteast : Mosaïque

Du 14 février au 19 mars 2019

On a invité les membres de ce collectif, tant les débutants que les professionnels, à soumettre leurs meilleures œuvres en deux et en trois dimensions, parmi lesquelles un jury a effectué une sélection. Les œuvres retenues cette année illustrent la diversité des talents au sein d’Arteast.
top ]
 
GPS Gallery header

La galerie Dust-Evans, située au niveau inférieur du Centre des Arts Shenkman, est exploitée par l'école de poterie de Gloucester. Chaque année, les œuvres de six artistes professionnels qui sculptent dans l'argile sont présentées. La plupart des artistes exposant proposent également des ateliers dans le studio de l'école.
  


SAC-GPS-Dust Evans-Andre Breau-160px

 
Andre Breau - Music on Ceramic (Musique sur Céramique)
20 avril au 20 juin 2018

Musiciens et audiophiles sont liés par la même passion : La musique
En temps qu’artiste sculpteur j’ai tenté de saisir l’esprit de la musique tel que transmis par le jazz et le blues. En ce tout premier vernissage j’ai laissé libre cours à la céramique pour mettre en relief musiciens et instruments.

Biographie:
Artiste autodidacte, André Breau compte plus de 30 années consacrées à la sculpture sur bois. Fort de sa découverte des sous couches de couleurs en terre cuite, il bifurque vers la sculpture sur céramique. Sa maîtrise de la sculpture en relief lui permet de donner vie à ses personnages. Jadis, André a enseigné la sculpture sur bois au Visual Art Center d’Orléans de même qu’à l’Ottawa School of Art.

N.B. Pour en savoir d’avantage sur ses œuvres ainsi que les cours offerts, prière de communiquer avec le Gloucester Pottery School ou l’Ottawa School of Art. Vous pouvez également communiquer directement avec l’artiste par courriel: breau.andre@yahoo.com


haut ] 


SAC-GPS-Dust Evans-Kaitlin Brennan

 
Kaitlyn Brennan

22 juin au 15 août 2018

Biographie

Kaitlyn Brennan vit à Ottawa, Ontario au Canada. Elle a obtenu un baccalauréat en beaux-arts, option céramique à l'Alberta College of Art and Design, à Calgary, Alberta au Canada et suivi une formation post-baccalauréat en céramique à l'Université de Floride. Kaitlyn organise actuellement the New Clay Conference qui se tiendra à Ottawa au printemps 2019.
À venir:

Katherine King - 17 août au 17 octobre 2018
Heather Smit - 19 octobre au 12 décembre 2018
Chandler Swain - 14 décembre 2018 au 13 février 2109
Lisa Cresky - 15 février au 10 avril 2019
Maria Moldovan - 12 avril au 12 juin 2019

haut ]
 
OSA Header

Au niveau Centrum du Centre des Arts Shenkman, la galerie de l’École d’art d’Ottawa - Campus d’Orléans, présente un large éventail d'œuvres d'artistes locaux, nationaux et internationaux. Veuillez noter que cette galerie est fermée le dimanche.
 


SAC-OSA gallery-David Yu 2
David Yu - Performing the Path

29 juin au 4 août 2018
Résidence : 15 au 28 juin 2018
Rencontrez les Artistes : 17 juin 13 h à 15 h

David Yu fait l’exploration d’objets et d’espaces manipulés dans le but de créer un lieu propice à la performance humaine, profondément lié à sa théorie personnelle de ce qu’est la « performance relationnelle ». Cette théorie décrit au mieux le moment où une œuvre dicte ou signale la nécessité d’un geste performatif par le public. À partir du moment où les visiteurs entrent dans l’exposition, ils savent qu’ils font partie du spectacle. La façon dont ils décident de se diriger et de terminer le travail dépend entièrement du public.
haut ]


SAC-OSA gallery-OSAO Instructors
Des instructeurs OSAO - L'exposition des instructeurs
10 août au 22 septembre 2018
Rencontrez les Artistes: 23 août 19 h à 21 h

Profitez de l’occasion pour rencontrer les professeurs, voir leurs oeuvres et visiter nos studios.
haut ]

Promenade Arteast

La Ville d’Ottawa et les organismes communautaires voués aux arts possèdent des espaces permettant d’exposer des œuvres d’arts visuels. Ces organismes communautaires sont responsables de l’exploitation et de la programmation de ces établissements. La Promenade Arteast expose des œuvres réalisées par des membres d’Arteast au niveau inférieur du Centre des Arts Shenkman.
 


Member Exhibit
Expositions à venir :  
  • 14 juin au 21 août 2018
  • 23 août au 16 octobre 2018
  • 18 octobre 2018 au 8 janvier 2019
  • 10 janvier au 19 mars 2019
  • 21 mars au 20 may 2019
haut ]
 
Espace d’exposition LaLande + Doyle

L’espace d’exposition LaLande + Doyle au niveau inférieur du Centre des Arts Shenkman est le cadre d’expositions d’art itinérantes, nationales pour la plupart; les ambassades y trouvent un lieu pour faire connaître des artistes venus de leur pays et des festivals, des événements spéciaux et des expositions de courte durée y sont également présentés. 

SAC-LalandeDoyle-Vimy bandeaux 160px fr
La Grande Guerre en couleurs

Du 10 au 22 juillet

La Fondation Vimy présente La Grande Guerre en couleurs: nouveau regard sur l’effort de guerre du Canada Durant la Première Guerre mondiale – 1914-1918.
 
Mise en couleurs en 2017 pour les besoins de la présente exposition, cette collection de photos provident du vaste fond d’archives de Bibliothèque et Archives Canada, ainsi que de fonds d’archives de tout le pays.

La Première Guerre mondiale a été une experience bouleversante pour le Canada. Alors que le souvenir de ce conflit et de son impact sur notre conscience collective s’évanouit doucement, ces photos captent notre attention. Elles nous permettent de mieux comprendre comment les gens ont vécu la guerre. En examinant ces photos de plus près, nous pouvons même revivre des moments très touchants de cette époque.

Rapprochez-vous.

Imaginez.

Souvenez-vous.

SAC-LalandeDoyle-Vimy logo
top ]